>>> Bienvenue sur Cyberscopie, nous sommes le , il est .

«La Moldavie à la croisée des chemins», Florent Parmentier, Préface de Jacques Rupnik, Editions Universitoo, 2003

Située aux confins de l'Europe, entre la Roumanie et l'Ukraine, la Moldavie est souvent présentée dans les médias comme une " zone grise " où prolifèrent les trafics en tout genre (prostitution, drogue…). Afin de rétablir quelque peu la vérité, Florent Parmentier, un jeune chercheur français spécialisé sur l'Europe de l'Est, consacre une étude synthétique fort instructive sur cet Etat méconnu aux portes de la nouvelle Europe.

Née des décombres de l'Empire soviétique en 1991 et après plus de dix ans de transition douloureuse, la Moldavie est aujourd'hui encore dans une situation d'instabilité. Ecartelé entre, d'une part, les autonomistes gagaouzes (une minorité turque chrétienne qui a obtenu l'autonomie territoriale en 1994) et, d'autre part, les séparatistes russophones (qui ont crée un Etat de fait la République moldave de Transdniestrie - RMT - sur la rive Est du Dniestr), le pays vit toujours sous tension et n'est pas parvenu à régler ses divisions internes. Un litige frontalier avec l'Ukraine pour l'accès à la mer Noire constitue également un facteur de tension. Sur le plan économique, la situation n'est guère mieux : la Moldavie connaît un effondrement économique inquiétant. C'est pourquoi l'auteur estime que ce pays encore incertain, à l'identité en crise et à la diversité linguistique, est à la croisée des chemins. Le chercheur plaide notamment, dans ses conclusions, en faveur d'une réhabilitation de la Moldavie par l'Union européenne et à un rapprochement avec Bruxelles pour éviter un scénario à la catastrophe…

Par Julien Nessi - Décembre 2003
Copyright © Cyberscopie
http://www.cyberscopie.info