>>> Bienvenue sur Cyberscopie, nous sommes le , il est .

«Les Fous d'Afrique. Histoire d'une passion française», Jean de la Guérivière, Collection L'histoire immédiate, Le Seuil, 2001

L'ambition de l'auteur, qui a notamment été pendant plus de vingt-cinq ans reporter sur le continent africain pour le journal Le Monde, est de nous faire partager sa vision des relations entre la France et l'Afrique. Il ne s'agit pas simplement ici de dresser un tableau des relations ô combien complexes entre les deux mais de nous montrer les liens qui se sont tissés entre elles tant sur le plan politique et économique que sur le plan intellectuel, culturel et artistique depuis les débuts de la colonisation jusqu'à nos jours. On pourrait même ajouter sur le plan affectif puisque Jean de la Guérivière qualifie lui-même les relations entre la France et l'Afrique de passionnelles.

Tous les aspects des relations franco-africaine sont donc traités, de la rivalité des pays européens pour conquérir de nouveaux territoires en Afrique (en particulier entre la France et l'Angleterre) à la décolonisation en passant par l'appel aux " Français des colonies " lors des deux guerres mondiales et la politique africaine des différents présidents de la Vème République, ce que l'auteur appelle " le consensus droite-gauche ". J. de la Guérivière accorde une large place aux liens culturels en évoquant la façon dont l'Afrique a été et est aujourd'hui perçue par les Français (notamment à travers le rappel de l'exposition de 1931), mais aussi les écrivains, les sociologues et les poètes inspirés par l'Afrique (Gide, Aragon, Grainville, etc.). La francophonie ainsi que les nombreux collectionneurs d'objets africains des plus célèbres aux plus anonymes ne sont pas non plus oubliés.

L'auteur évoque également les problèmes contemporains les plus " brûlants " : sida, immigration et " sans papiers "… Pour ce faire, il relate sa propre expérience qu'il enrichit et confronte tout au long des 350 pages (hors annexes) à d'autres témoignages de divers personnages, hommes politiques, aventuriers, écrivains ou autres ayant à un moment donné joué un rôle dans l'histoire des relations entre la France et l'Afrique.

Il s'agit donc d'un ouvrage extrêmement ambitieux et de fait extrêmement riche et dense. Trop peut-être, ce qui nuit à sa clarté. On se noie en effet souvent dans le flot de détails, anecdotes et citations ainsi que dans les fréquents et brusques mélanges passé/présent, bonds en avant ou flashs back. De plus, les allusions trop nombreuses ne permettent pas à un lecteur novice de tout comprendre. L'analyse laisse donc souvent la place au simple récit, à l'accumulation de faits en eux-mêmes intéressants mais qui n'éclaire pas réellement le sujet. Ainsi, au milieu de ce flot d'informations, la " passion " transparaît peu. Bref un livre intéressant pour qui a déjà une bonne connaissance du sujet mais à déconseiller à tous ceux qui cherchent simplement à mieux comprendre l'histoire des relations entre la France et l'Afrique.

Sabine Rougeron