>>> Bienvenue sur Cyberscopie, nous sommes le , il est .

«Caucase du Sud, la nouvelle guerre froide. Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie», Gaïdz Minassian, Autrement, 2006

Nés sur les décombres de l'ex-URSS, les trois Etats de Transcaucasie (Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie) subissent des pressions géopolitiques constantes. Théâtre des jeux d'influence régionale de la Russie, de l'Iran et des Etats-Unis, le Caucase du Sud traverse une transition difficile et instable. Au point de vivre "une nouvelle guerre froide", dont le pétrole amplifie la portée, selon le chercheur Gaïdz Minassian, spécialiste de la région. "De toutes les puissances en jeu, l'Union européenne est la seule à avoir en main la carte de la paix pour le Caucase du Sud", conclut-il dans son essai sorti chez Autrement.

Il s'agit là d'une analyse fort instructive sur les dessous de carte et les enjeux géopolitiques de cette région du monde. L'auteur revient notamment sur les tensions entre la Géorgie et la Russie, les crises non résolues dans le Haut Karabakh (Azerbaïdjan/Arménie), les risques séparatistes en Abkhazie et en Ossétie du Sud (Géorgie) ou encore les rivalités énergétiques (gaz, pétrole) sur fond de nouvelle guerre froide.

Les trois pays constitutifs de la cette région (l'Arménie, l'Azerbaïdjan et la Géorgie) sont également auscultés de près. Alors que 2007 est l'Année de l'Arménie en France, on ne saurait que trop conseiller la lecture du chapitre sur " l'Arménie, l'atout de la diaspora ". On y apprend notamment le rôle central joué par la diaspora arménienne dans l'affirmation de la souveraineté de la nation arménienne au cœur du sud Caucase et la défense des intérêts de cette communauté dans le monde. " Constitutive du génocide de 1915, la diaspora arménienne s'est implantée dans près de cinquante pays, dont quelques bastions : Liban, Syrie et Iran au Proche-Orient, France et Grèce dans l'Union européenne, Etats-Unis et Canada en Amérique, Russie dans la CEI, Argentine et Australie dans l'hémisphère Sud, et, dans une autre mesure, Turquie et Géorgie. La diaspora représente près de 4 millions de personnes sur 7 millions d'Arméniens dans le monde ", explique le chercheur Gaïdz Minassian, spécialiste de ces questions à l'Université Paris X-Nanterre.

Erevan peut notamment compter sur l'action de lobbying de quatre principaux groupes de pression arméniens dans le monde : l'Armenian National Commettee (ANC) connu en France sous le nom de Comité de défense de la Cause arménienne (CDCA) ; l'Armenian Assembly of America (AAA) qui mise sur l'engagement d'individus placés à des postes clefs - en France, cette organisation est, par exemple, en contact avec le député français Patrick Devedjan (UMP) ; l'Organisation mondiale des Arméniens (OMA), plus active en Russie ; le Fonds Arménien (FA), une organisation mondiale répartie en cinq branches regroupant toutes les associations et partis arméniens (dont Pierre Terzian, le directeur de la revue Pétrostratégies, est président du Fonds Arménien de France).

Par Julien NESSI - juin 2007
Copyright © Cyberscopie
http://www.cyberscopie.info